Aller directement au contenu

Le bilan carbone

Imprimer
PDF
Partager :  
Le Bilan Carbone  alt


Pour faire face au défi de la lutte contre 
le changement climatique, la Ville de
La Madeleine a lancé en 2008 son Bilan
Carbone, « photographie » des activités
de la collectivité en émissions de CO2.

A l’issue de celui-ci, un plan d’actions environnementales et de maîtrise de l’énergie a été mis en place afin de répondre aux diverses problématiques locales, aussi bien au niveau des bâtiments et des services municipaux qu’au niveau des activités implantées sur la commune.

Un programme ambitieux de travaux a été lancé dans le triple objectif de réduire les consommations d’énergie, d’engager des actions concrètes et d’obtenir des résultats rapides.

Le bilan carbone a été mis à jour en 2012 afin d’évaluer l’efficacité des actions entreprises par la Ville.

En 2008, les émissions de CO2 s’élevaient à 3785 tonnes équivalent carbone. En 2012, 2 798 tonnes ont été comptabilisées soit une diminution de 26 % des émissions entre 2008 et 2011.

Quelques résultats :

A la piscine, l’isolation générale extérieure, la réfection de la toiture, l’installation de vitrages à faible émissivité et la réfection du renouvellement d’air associés à la réhausse du fond du bassin ont permis 30 % d’économie sur la consommation de gaz ; soit un gain écologique de 66 tonnes de CO2 par an, et un gain économique de 18 000 € par an.

La rénovation des huisseries dans les écoles, à la crèche Alain le Marc Hadour et au Millénaire a débuté en 2011 et se terminera en 2013. Les résultats ne sont pas encore chiffrés mais une amélioration thermique, acoustique et un meilleur confort pour les occupants des lieux permettront une économie d’énergie et donc d’argent. 

Pour ce qui concerne l’éclairage public, un diagnostic a été réalisé et un programme d’actions engagé afin de réduire les consommations d’énergie et la pollution lumineuse. Les travaux sur les 1 700 lanternes, 59 mats et 36 armoires de commandes ont d’ores et déjà permis d’économiser  23 % sur la consommation électrique ; soit un gain écologique de 26 tonnes de CO2 par an, et un gain économique de 32 500 € par an.
Les illuminations de Noël ont également été remplacées et la nouvelle technologie utilisée a permis une économie d’énergie de 72% entre 2010 et 2011.

Afin de diminuer les émissions de CO2 liées au transport, plusieurs actions en faveur d’une mobilité alternative à la voiture individuelle ont été mises en place dans le cadre d’un Plan de Déplacements Doux

Qu'en pensez-vous?
Pour vous, être citoyen madeleinois, c'est